20 octobre 2007

V. Venet - Morphine 95

Deux parallèles de kérosène
Divisent le ciel bleu méthylène
Dans cet « eauciel » je vis la scène
Serait-ce mis en scène
Ces lignes du temps qui passent
Et qui s’effacent
Nos vies qui s’enchaînent

Daddy s’efface…

Morphine étincelle à ce jour
Soulage et veille sur mon vautour
Es-tu fidèle mon mal accourt
J’aimerais voir le jour
Du sommet des Aravis
Éblouissant col des Annes
Du lieu-dit Saint-Anne

Daddy s’efface…

Persévérer
Pas question d’abandonner
Dans ce lit, seul, en vain
Concevoir une autre fin

Dans cet « eauciel » de méthylène
Suis-je infidèle est-ce bien mon tour…

Posté par nenuphar14 à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur V. Venet - Morphine 95

Nouveau commentaire